Accueil

Projet de loi de finances

assemblé nationale

Il organise une baisse des loyers des locataires Hlm bénéficiaires de l’APL (aide personnalisée au logement) au profit des comptes publics du fait d’une baisse équivalente de l’APL. Les compensations proposées par l’Etat au mouvement Hlm ne permettront pas de maintenir les organismes en capacité d’investir pour entretenir et développer le parc de logement, ni pour assurer un service de qualité aux habitants. Plus grave, l’existence même de certains d’entre eux est menacée. Rappelons que les loyers Hlm  sont plafonnés et forment  l’essentiel de la ressource d’un bailleur HLM. Ils sont en Bourgogne-Franche-Comté parmi les plus bas de France.

Une baisse des loyers de 60 € par mois, c’est en Bourgogne-Franche-Comté :

  • 70% d’investissements en moins, soit 350 M€ annuels non investis dans l’économie locale ;
  • Plusieurs milliers de logements non construits ou non réhabilités thermiquement chaque année. Notre région compte 185 000 logements Hlm dont le quart est à réhabiliter.
  • 5000 emplois non délocalisables perdus pour le bâtiment.
     

De plus la suppression de l’APL liée à l’accession sociale est un signal particulièrement contreproductif  adressé aux ménages modestes qui pour la première fois désirent accéder à la propriété.

L’USH de Bourgogne-Franche-Comté s’oppose radicalement à ces mesures, d’autant plus pénalisantes que dans notre région les marchés immobiliers sont le plus souvent déjà très affaiblis. Ce sont l’emploi, la qualité de l’habitat, le service aux habitants, la lutte pour la transition énergétique, l’attractivité de nos territoires, qui seront atteints de plein fouet.

Télécharger la plaquette de synthèse

Contact

Nous adresser un e-mail
Adresse : USH de Bourgogne, 30 boulevard de Strasbourg, 21000 Dijon
Tél : 03 80 36 44 44